Archives de Tag: zombie

The Walking Dead – AMC/Darabont VS The Walking Dead – Kirkman/Adlard

Le hasard du calendrier fait que je me suis retrouvé dans le même temps en train de lire les 14 comics déjà publiés et la série télévisée qui compte 6 épisodes. Time for a fight!

Walking Dead Comics VS Walking Dead Tv

Who's the boss?

La grande force des comics The Walking Dead se situe dans la construction des personnages, leur réaction face au chaos, à la perte de repère face à l’atrocité de ce nouveau monde où l’on peut se retrouver à faire un headshot dans sa femme. Ce chaos les change petit à petit, les fait s’interroger sur l’humanité et sur les limites qu’ils seraient prêts à franchir pour leur survie.

Dans la série The Walking Dead, oubliez tout ça, le héros est un héros pur sang qui ne tremblera jamais et le méchant est l’archétype du néonazi. On va juste chercher à faire un peu flipper et à nous ressasser les mêmes problèmes bullshit qu’on trouve dans le monde actuel (adultère, violence conjugale,…). Ces problèmes existent aussi dans les comics mais leur traitement est fondamentalement différent.

Prenons deux exemples concrets :

1. Adultère :

Lori Shane Rick

Who's bad?

– Les comics ne traitent pas l’adultère en tant que tel mais réfléchissent à l’effet qu’ils peuvent avoir sur la cohésion de la communauté. Les sentiments sont exacerbés par cette atmosphère de fin du monde et les effets sont souvent immédiats et dévastateurs. On va pas se taper un triangle amoureux sur quinze ans quoi merde!
– La série se sent obligée de justifier l’adultère. Oui mais la femme croyait que… L’amant mentait sur… Le couple avait des problèmes… Bullshit bullshit bullshit. Et puis là par contre on va te le traîner en longueur pour faire un truc bateau à la con déjà vu mille fois.

2. Violences familiales :

– Les comics les traitent là encore par le biais de leur influence sur la communauté, sur la disparition de la justice, de la loi, des règles et donc proposent une réflexion en vue d’une adaptation à ce nouveau monde. Les problèmes mettent en exergue la violence qui caractérise la nouvelle façon de régler les choses, qui permet une sorte de catharsis et surtout de survivre.
– La série nous sert encore une fois des personnages manichéens avec un père violent qui se comporte tout le temps comme un gros con et qui va se prendre une raclée comme ça tout le monde pourra se pisser dessus de contentement et « cerise sur le gâteau », la raclée sera infligée par un mec qu’on pourra mépriser plus tard parce que quand même il est violent donc il fait vraiment que des trucs pas bien. Oh le vilain garçon!

No One Is Safe - The Walking Dead

Pour résumer, là où les comics se construisent vraiment sur l’idée d’un monde détruit, violent, etc. et sur les effets dans les mentalités, les comportements, etc. la série, elle, se sert des zombies pour faire gicler un peu de sang, faire flipper de temps en temps et pour raconter par dessus des histoires banales de n’importe quelle série!

The Walking Dead comics gagne par K.O!

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Comics, Séries